Résiliences, Une photographie de l’Espagne au tournant des années 1950-1960

La Galerie VU se tourne vers l’Espagne, et expose en ce moment 140 tirages de photographes des années 1950-1960. Il s’agit pour la plupart de vintages, ou de photographies jamais exposées en France.

L’exposition réunit cinq photographes espagnols, dont les clichés dialoguent avec le regard plus distancié d’un photographe suédois.

Joan Colom

Quatre de ces photographes, Ricard Terré, Ramón Masats, Francisco Gomez et Joan Colom, faisaient partie du groupe AFAL (Agrupación Fotográfica de Almería), fondé en 1950. Durant la période franquiste, la censure règne, l’art est orienté vers un certain académisme que ce groupe tente de rompre en proposant une photographie moderne et humaniste. À travers des images de la Semaine Sainte (Ricard Terré), des scènes volées au Raval de Barcelone (Joan Colom), ou des paysages souvent symboliques (Francisco Gomez), il s’agit de montrer l’Espagne, dans une démarche proche du reportage social toujours empreinte de subjectivité, voire de lyrisme. C’est une Espagne croyante, une Espagne meurtrie, une Espagne populaire et mélancolique que le spectateur découvre dans ces clichés, mais aussi une Espagne transfigurée par la vision pleine d’humour qui se dégage de certaines des photographies.

En marge des photographes de l’AFAL, l’exposition présente également des portraits exempts de tout apitoiement du photographe galicien Virxilio Vieitez et des clichés du suédois Christer Strömholm. Les photographies de ce dernier sont celles d’un étranger, d’un touriste venu en Espagne dans les années 60, mais j’ai été marquée par la proximité de certaines de ses photographies avec celles de Joan Colom : on y retrouve parfois la même pointe d’ironie.

Tous ces photographes sont réunis par la galerie autour du concept de résilience : dans ces photographies en effet, pas de résistance frontale, directe, mais une protestation sourde qui point à travers certains clichés, à travers les regards tendus des personnages photographiés.

 

Christer Strömholm, Espagne, 1962


 

Résiliences, Une photographie de l’Espagne au tournant des années 1950-1960, Galerie VU, 2 rue Jules Cousin dans le 4ème à Paris, jusqu’au 19 juin 2010.

Publicités