À même le sol du métro…, micro récit

À même le sol du métro, entre un coin crasseux et une poubelle, le SDF dormait, la tête cachée sous son manteau, la nuque repliée sur son sac.

Au-dessus de lui, sur les immenses panneaux publicitaires tout au long du quai, des gens faisaient semblant de dormir. Jeunes, vieux, femmes, hommes, blancs, noirs, et un chaton tigré – diversité oblige, s’étalaient, un sourire de fausse extase aux lèvres, dans les lits moelleux et immaculés d’une nouvelle chaîne d’hôtels.

Sans dramaturge, de lui-même, le monde pratiquait fort bien l’ironie tragique.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s