Dans sa bouche, le goût du sang…, micro-récit

Dans sa bouche, le goût du sang. Les pavés tremblent sous sa fuite, ou peut-être ses jambes.

Il a couru le long du port, il court dans les rues étranglées. Un coin suintant, des déchets où filent les rats… il est impossible de mourir ici.

Il s’engouffre au hasard, une plaque s’accroche : Ruelle à gauche de Saint-Pancrace…Impasse. Un mur. Il s’élance, ressort, s’agrippe à la courbe : Ruelle à droite de Saint-Pancrace. Elle défile…s’arrête net. Éperdu, il palpe un mur encore. Je suis enfermé, pas d’issue autour du chevet de l’église.

La course de l’autre envahit la ruelle.

Juste là, la porte de l’église entrouverte, la lumière poudreuse dedans.

 

Il lâche prise.

Il entre.

 

Ce micro-récit a été publié dans le numéro 6 de la revue À verse.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s