Pays inanimé, poème

Voici un poème publié dans le numéro 5 de la revue À verse.

 

Pays inanimé

 


Je passe par un pays capitonné de brume.


Au ciel, un réseau de poussière s’est déployé       et


silencieux,

immobile,


ne bouge


et

 


tombe,

couvre

les paupières d’êtres décapités, à têtes d’auge.


Les forêts malingres ignorent leurs saignées.

Seule ici la stérilité s’épelle.

Figés dans l’épouvante du gui, des arbres se sont abattus d’abandon.

 


À très grande vitesse, je file.

 


Les champs dégorgent des pluies qui d’être encore là se repentent.

N’ont-ils donc pas envie de fuir, ces vignerons accroupis à tailler les pentes ?


Publicités

5 réflexions au sujet de « Pays inanimé, poème »

  1. Je le connaissais celui-ci ou alors « les têtes d’auge » sont un motif gayraudien ?
    Non, je crois bien que c’est le premier que tu m’avais envoyé par mail…

  2. C’est bien celui-là, mais très largement modifié et corrigé depuis l’époque où tu l’avais lu. Par contre c’est vrai que les « têtes d’auge » étaient déjà là et sont restées…tu as bonne mémoire !

  3. J’adore. Par ailleurs, cela m’évoque certaines images.

    Une question probablement stupide: c’est quoi une « tête d’auge » ?

  4. Merci Jack pour vos commentaires…il est assez difficile d’expliquer ce qu’est une « tête d’auge », car ce n’est précisément rien d’autre qu’une tête d’auge (en forme d’auge, pourrait-on dire, peut-être, mais aussi qui désignerait la soumission mécanique de l’animal, ou encore une têtes dissimulée car penchée pour manger dans les auges…et sans doute d’autres choses encore…)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s